Nous sommes pour une Fédération du commerce et des Services Efficace et Démocratique,

Parce que notre fédération doit redevenir notre outil,

Parce que le commerce et les services sont un enjeu central du syndicalisme,

 
Parce que nous ne pouvons rester silencieux face aux dérives actuelles,
 
Battons-nous, tous ensemble, pour une fédération efficace et démocratique !
 
La fédération CGT du commerce et des services doit redevenir une organisation démocratique, efficace au service des syndiqués de nos professions.
 
Cela nécessite, dans un premier temps, que les syndiqués reprennent leurs droits. Et le premier de ces droits, c'est la parole.
 
Or, à l'occasion de son 15ème congrès qui doit se tenir à Reims du 19 au 23 mars 2018, le secrétariat de notre fédération (le "CAI"), a organisé le verrouillage complet de cette parole. 
 
Avant même la publication des textes soumis au débat, le secrétariat fédéral a choisi la plupart des délégués et réduit drastiquement le nombre des "critiques".
 
Aucun de nous ne doit accepter cela, même si, dans une fédération qui tente de réprimer violemment les voix contestataires, beaucoup ont choisi de se taire.
 
Notre démarche vise à permettre à chacun de faire entendre sa voix : le syndiqué acteur 
et décideur, pour nous, ce n’est pas qu’un slogan !
 
Nous pensons qu'il n'y a pas d'autre chemin pour que la fédération joue le rôle qui devrait être le sien :
 
produire des analyses et de la prospective, coordonner l'action syndicale dans les entreprises et les branches, apporter de l'aide aux équipes, en particulier lors des luttes, proposer une structuration efficace, démocratique et cohérente, initier les réflexions et les actions indispensables pour reconquérir notre place dans les entreprises, après les graves reculs subis depuis le dernier congrès fédéral.
 
Rien de tout cela ne figure, malheureusement, dans les résolutions proposées au congrès : hormis un chapitre intéressant sur la sous-traitance, tout n'est que constats, le plus souvent copiés sur des sources extérieures à la CGT (CFTC, FO, sources patronales...) auxquels on a adjoint des revendications sans lien.
 
Les propositions de structuration ne sont qu'un catalogue des formes de syndicats possibles ou imaginables, sans qu'aucun choix cohérent ne soit proposé. 
 
Quant aux propositions de modifications statutaires, elles visent à une mainmise totale de la direction fédérale sur la composition des futurs congrès : si elles venaient à être adoptées, elles garantiraient à la direction actuelle le pouvoir... à vie !
 
Un vrai débat s’impose. C’est une question de survie pour notre syndicalisme.
 
Et parce que nous sommes pour une Fédération du commerce et des services Efficace et Démocratique nous vous demandons de partager notre page, de l’aimer et surtout de la faire connaitre à vos contacts CGT. 
 
Bien fraternellement à toutes et à tous parce que nous sommes et devons être TOUS ENSEMBLE

Contact : fedcgt@gmail.com

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :